TACTIQUE OPERATIONNELLE by Corbo

Aller en bas

TACTIQUE OPERATIONNELLE by Corbo

Message  SEBTHEFONDUS le Mer 26 Mar - 4:44

PARLONS UN PEU "TACTIQUE AIRSOFT"

1- Deux conseils de base

-- 1er conseil : Voir sans être vu. (Le silence est d’or…)
« Voir » ne nécessite pas d'explications, mais comment ne pas se faire repérer est déjà une question plus intéressante. En gros, deux sources peuvent vous trahir : la vue et l'ouïe (l'odorat aussi, mais je laisse de côté ici). Notre vision est particulièrement forte pour détecter les mouvements, les contrastes et les formes. - Adopter donc plutôt la progression lente au pas de course - Préférer les uniformes couleurs camouflage sombres et le ghillie-suit. - Eviter les espaces ouverts et ensoleillés. - Attention ou vous marchez (branches mortes) - Communiquer par gestes. Rappel : Le silence vaut de l'or !
- Enfin, il faut noter que tirer, c'est aussi prendre le risque d'être repéré...

-- 2ème conseil : tirer sur la cible.
- Inutile et inefficace de vider son chargeur en 10 secondes (à part envoyer des billes un peu partout dans la nature… ?). De courtes rafales de 3-5 billes sont largement suffisantes pour outer un joueur (En plus, c'est une bonne méthode pour économiser ses billes).
- Essayer de bien viser l’adv. avant de tirer. Ceux qui ne se donnent absolument jamais la peine de bien viser sont sûrs de perdre à chaque fois du temps précieux (et par là l'effet de surprise).
- La progression doit se faire en filant courbé ou même en rampant d'une couverture à l'autre.
- La progression par binôme est la plus efficace, de même pour le retrait (élément tactique aussi).

2- Fonctions et spécialités

Une équipe est plus performante si chaque membre de l'équipe exerce son rôle spécifique :

Recon : En avant de l'équipe, repère et transmet les positions adverses sans se faire repérer lui-même, ne tire que s'il est attaqué, se charge de la sécurisation des zones à traverser. Sa participation aux attaques se limite à la protection des flancs de son équipe.

Assaut : Le coeur de l'équipe. Procure un soutien direct au recon, a pour vocation principale la réalisation de la mission confiée à son équipe, revenant le plus souvent à s'engager dans des chocs et à monter des attaques directes contre l’adv. Doit se déplacer rapidement en utilisant la vitesse à son avantage.

Appui : Placé en arrière de l'équipe. Couvre la progression et/ou le retrait des forces avancées par rafales puissantes de sa réplique lourde. De courtes rafales répétées toutes les 4-5 secondes permettent d'économiser des billes et tiennent néanmoins les têtes des adv. en bas. L'appui est généralement accompagné pour se faire couvrir lui-même.

Sniper : Avec sa réplique longue augmentée en puissance :
- Effectue l'élimination sélective des spécialistes adverses
- Renseigne l'équipe sur les positions et mouvements adverses.
- Travaille en binôme ou en contact radio avec le recon, mais est détaché du reste de l'équipe.
- Un bon sniper est un roi du camouflage, toujours en quête des meilleures positions de tir, mais ne reste jamais longtemps campé à un endroit fixe, afin de ne pas être localisé.

Médecin (medic) : Le médecin a la faculté de réintégrer des joueurs out. A cette fin il doit se déplacer vers le joueur en question. Le médecin ne peut pas se guérir lui-même.

Radio : Coordonne les mouvements et tirs de l'équipe et désigne les cibles au sniper. Accessoirement, il occupe souvent la fonction d'assaut ou, plus rare, d'appui.

3- Formations

- L'utilité des formations est de garantir qu'une équipe en progression soit capable d'assurer sa couverture sur 360 degrés, tout en permettant des tirs coordonnés sur une seule cible déterminée.
- Distance entre deux joueurs : maximum 10-20 m. en terrain ouvert et 3-5 m. en terrain dense.
- Chaque joueur doit se trouver une couverture indiv., tout en restant constamment en contact visuel avec son voisin pour l'échange de gestes.
- Des situations différentes requièrent des formations différentes. Certaines sont adaptées aux patrouilles, d'autres aux attaques, aux retraits, aux pièges etc. Le choix d'une formation donnée dépend aussi du genre de terrain rencontré.

- Diamant : idéal pour terrain à végétation moyenne jusqu'à dense. Le diamant profère un bon degré de sécurité sur tous les côtés. Distance entre les joueurs 5 m. en forêt et le double au moins en terrain ouvert.

- Flèche : à utiliser toutes les fois que cela semble possible. Formation qui a ses mérites dans la plupart des types de terrain, à moins que la végétation ne devienne ultra-dense. Espace entre les joueurs : 5 m. en forêt et le double au moins en terrain ouvert.

- Cercle défensif : Quand l'équipe est à l'arrêt et en alerte, procure une sécurité complète. Surtout utile si on ne sait pas de quelle direction les adv. peuvent venir. Chaque joueur se cherche une couverture naturelle (arbres, crêtes, …) sur une position lui permettant d'observer un arc empiétant un peu sur ceux de ses deux voisins. Si le cercle est assez grand, un ou plusieurs joueurs peuvent se mettre en son centre et discuter en toute sécurité leur localisation sur une carte ou le prochain mouvement de l'équipe. S'il s'agit d'une position défensive pure et dure, les réunions au centre du cercle sont évidemment prohibées. Les joueurs, couchés par terre, doivent être très rapprochés les uns des autres pour pouvoir se toucher encore des pieds. Pour signaler aux autres la direction d'un contact sans devoir recourir à la voix, il suffit alors de taper légèrement les bottes des voisins.

4- Missions CQB

- Situation la plus redoutée par toute unité spéciale ou militaire, le mot "bâtiment" rimant avec campeurs, snipers et beaucoup d'autres risques et périls. En airsoft on a au moins l'avantage de pouvoir se rapprocher à environ 60 m. d'un bâtiment sans se faire « outer » d'office. Il reste par contre que les tangos (jargon pour désigner les adv. « terroristes ») peuvent facilement se cacher dans des lieux qu'ils connaissent parfaitement et camper ainsi dans n'importe quel endroit en attendant que le premier assaillant insouciant y mette les pieds. Cependant on peut remédier à tous ces dangers avec la bonne tactique.
- Généralement les recon ont assuré une bonne partie du boulot de reconnaissance.
- Il est peu prometteur pour les assaillants d'encercler le bâtiment et d'attendre qu'une tête se montre à une fenêtre (s'il fait sombre dans la pièce, on ne la voit même pas) ou que les tangos se rendent tout simplement. Cela peut donc durer des heures... Le bâtiment en question doit donc forcément être pris d'assaut.
- Il faut savoir que l'atout majeur des tangos est de connaître ou au moins de pouvoir présumer le trajet d'approche des assaillants, leur point d'entrée du bâtiment et leur parcours probable à l'intérieur. Les assaillants, eux par contre, doivent se battre contre un adv. invisible. Le succès d'une mission dépend donc en grande partie de la faculté de pouvoir neutraliser cet atout des tangos, à commencer par le trajet d'approche.
- Discrétion est le mot clé, surtout pour l'approche du bâtiment. L'adv. ne doit en aucun cas savoir par où et quand on essaie d'entrer. Parfois il est nécessaire de faire de longs détours juste pour ne pas révéler sa position.
- De façon concrète, il faut approcher un bâtiment par son angle mort, c'est-à-dire par là où il n'y a ni fenêtres, ni portes. En pratique, la seule alternative est alors de choisir la face avec le moins de fenêtres, placer à une certaine distance un appui qui couvre cette face par des rafales puissantes et lancer alors tout le reste de l'équipe au pas de course vers le pied du bâtiment. Les tangos connaissent alors pour sûr la localisation des assaillants, mais au moins l'approche a normalement pu se faire sans out du côté de l'attaquant.
- Les assaillants sont maintenant au pied du bâtiment. Essayer d'éliminer les tangos à travers les fenêtres, cela marche tout au plus pour 1 ou 2, mais jamais pour tous. Il faut donc pénétrer à l'intérieur du bâtiment et aller les dénicher. Alors comment faire pour entrer ?
- Envoyez d'abord des binômes ou groupes plus grands à tous les points d'entrée possibles (les portes évidemment, mais aussi des fenêtres assez larges pour laisser passer un homme). Quand vous contournez à cet effet discrètement tout le bâtiment, n'oubliez pas de baisser la tête au passage des fenêtres.
- Quand tous les points d'entrée sont occupés, l'entrée doit se faire sur tous les points en même temps. Ce que souvent les tangos ne sont pas assez nombreux pour garder tous les points d'entrée à la fois, surtout si les lieux ne s'y prêtent pas très bien.
- Une fois à l'intérieur du bâtiment, explorer les pièces et corridors. La bonne prise de la réplique devient alors capitale. Qu'il s'agisse d'une réplique de poing ou d'un AEG, la prise à deux mains est toujours de mise.

5- Communication

- La communication est vitale pour le succès d'une mission.
- Elle peut se faire grâce à des radios ou par de simples gestes manuels, doit être courte, précise et aussi silencieuse que possible.
- Si déjà vous êtes vraiment décidés de vouloir vous équiper de radios (super du point de vue avantage tactique), assurez-vous de les acheter ensemble avec un kit mains libres, car tenir votre réplique et vous concentrer sur votre radio est assez compliqué.
- La communication par radios c’est rapide, clair et pas compréhensible pour un radio adverse qui a scanné votre canal de transmission.
- Des gestes manuels n’ont pas une portée aussi grande que les radios, mais ils présentent l’avantage d’être complètement silencieux (et ne coûtent rien). Chaque équipe peut se trouver ses propres gestes, il n’y a pas de standard national ou international à respecter. Le plus important est qu’ils soient simples et pas trop nombreux, donc faciles à mémoriser.



Merci Didier pour cet exposé fort interessant.

_________________
www.gresy-paintball.forumactif.com

"La police c'est comme Dieu. Personne n'y croit mais on l'appelle quand on est dans la merde"
avatar
SEBTHEFONDUS
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 37
Localisation : Saint Jean de Maurienne

Voir le profil de l'utilisateur http://albertvilleairsoft.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: TACTIQUE OPERATIONNELLE by Corbo

Message  Guins le Mer 26 Mar - 13:38

y'a plus qu'a le metre en oeuvre
a quand une misson recoon
baser que sur la tactique sans aucun bruit ??????????
avatar
Guins

Messages : 133
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum